Avez-vous deja lu ?!

Produits de Saison
Grands Themes
Les Incontournables
Recettes

    Histoire de la fraise

    Version imprimable Suggérer par mail
    ImageExcepté la fraise d'importation espagnole et les variétés anciennes ou cultivées dans les jardins familiaux, il existe à ce jour une vingtaine de fraises produites en France, dont une dizaine seulement représentent plus de 90 % du volume des ventes.

    Les appréciations gustatives y sont donéees dans le cas d'une conduite culturale et de conditions climatiques optimales. Les zones de production indiquées ne sont pas les seules, mais ce sont les plus importantes.
    Co

    mme pour les autres fruits, la recherche agronomique se penche depuis le début des années 1990 sur les aspects gustatifs de la fraise, et non plus seulement sur son rendement, son aspect ou sa fermeté. C'est pourquoi les variétés créées par le CIREF (Centre interrégional de recherche et d'expérimentation de la fraise) ou 1'INRA sont toutes de bonne qualité gustative, et devraient à court terme remplacer les fraises cultivées aujourd'hui. C'est le cas de Cigaline, Ciflorette et Cireine, remplaçantes potentielles de Gariguette et de Pajaro, mais il y a aussi Cirafine, concurrente de Mara des Bois, et Cijosee, qui peut remplacer Seascape, sans oublier la jolie fraise de terroir du Midi. Il en existe beaucoup d'autres qui sont encore à 1'etude ou chez les obtenteurs prives !

    II n'y a pas de signe de qualité officiel pour la fraise excepté les « Fraises du Périgord », qui viennent d'obtenir leur inscription géographique protégée. Les variétés concernées sont les Garigue, Elsanta, Darselect, Seascape, Mara des Bois. Ce sont des fraises cultivées en Dordogne, vendue en barquette numérotée, ce qui assure leur traçabilité. Dans le département voisin du Lot-et-Garonne des producteurs de Gariguette et de Darselet essaient aussi d'imposer leur marque, « Qualité Sud-Quest ».

    Mais la seule marque vraiment connue est la « Fraise de France ». Depuis 1988, cette marque collective regroupe dans toute la France des milliers de producteurs qui ont choisi de faire de la fraise de qualité. Et cela représente 40 % de la production française ! Ce logo « Fraise de France », apposé sur les barquettes, garantit les qualités suivantes :
    - ces fruits sont cultivés en agriculture raisonnée, dans le respect de 1'environnement
    - les fraises sont de forme et de couleur homogènes, brillantes
    - elles sont rangées dans leur barquette
    - elles sont conditionnées et expédies dans le respect de la chaîne du froid
    - la traçabilité est assurée pour le vendeur.

    Le cahier des charges précise encore « fraises de qualité gustative », mais c'est assez vague, sachant que toutes les variétés citées (sauf la Camarosa) peuvent être cultivées. Une seule variété est mise en valeur : la Ciflorette, vendue dans une barquette triangulaire appelée « Etoile » . Sans avoir la rigueur et la garantie gustative d'un label rouge, la « Fraise de France » est indéniablement une marque de qualité.

    Mode de production

    Les producteurs de fraises, qui achètent les petits plants de fraisiers aux pépiniéristes, ont le choix entre plusieurs possibilités : la serre chauffée (technique marginale destinée aux marches très précoces), la culture sous chenille (qui protége la plante des aléas climatiques), et la culture sous tunnel (meilleure précocité). Les jeunes plants sont mis en terre des le mois de juin, généralement sur paillage plastique, pour éviter le désherbage et réchauffer la terre. L'irrigation est faire au goutte-à-goutte afin de mieux maîtriser 1'apport en eau, et de ne pas mouiller les fraises, ce qui limite les maladies et les champignons. Chacune de ces techniques peut produire d'excellents fruits si la culture est soignée.

    La cueillette, toujours faite aàla main, peut intervenir sur la qualité globale du fruit. Le cueilleur ne doit prélever que les fraises arrivées à maturité complète, car contrairement à d'autres fruits, la fraise cesse de mûrir après la cueillette, et dépérit. Autrement dit, plus vous mangerez une fraise à une date proche de la récolte, meilleure elle sera. D'autre part, le cueilleur doit prélever la fraise par et avec le pédoncule, pour éviter le desséchement et les machures (parties enfoncées). Les fraises sont placées directement dans la barquette de vente. Une cueillette peu soigneuse donnera des fruits abîmes, se conservant moins longtemps. Enfin, il est impératif que la chaîne du froid soit respectée, depuis la récolte jusqu'au lieu de vente.
    A 1'instar du melon, le facteur déterminant pour la qualité d'une fraise, c'est la météo! L'ensoleillement joue sur la précocité, bien sur, mais surtout sur la teneur en sucre des fruits. Apres une longue période de mauvais temps, n'espérez pas trouver des fraises sucrées... De même, un temps très humide donnera des fruits mous, et un temps orageux peut les faire « tourner ».

    Conseils

    Choisissez des fruits à 1'epiderme brillant, colorés uniformément, avec une collerette et un pédoncule bien verts. N'hésitez pas à les humer : un parfum agréable est un gage de qualité.
    N'équeutez les fraises qu'après les avoir lavées, sans jamais les laisser tremper : elles perdraient leur saveur et leurs vitamines et risqueraient de se gorger d'eau.
    Préférez la barquette sous film plastique transparent à la vente en vrac : les fraises auront été moins manipulées et arriveront dans votre assiette dans un meilleur état.
    La fraise est un fruit très fragile qui ne se conserve pas. Elle perd rapidement sa fermeté et ses arômes.
    1l faut donc la déguster le plus vite possible. Les fraises un peu molles ou abîmées font de délicieux coulis et des milk-shakes que les enfants adorent.

    Pour continuer sur le même thême...

    aliments/fruits légumes

  • La fraise
  • blogs/fabien

  • Gratin d'oranges aux amandes, mais cette fois aux fraises !
  • Recettes/Desserts

  • Tarte aux fraises
  • Recettes/Confiseries

  • Confiture de fraises




  • Gratuite, rejoignez vite nos 3784 abonnés !




    Vous souhaitez vous aussi présenter vos produits ?



    Cliquez ici !