Avez-vous deja lu ?!

Produits de Saison
Grands Themes
Les Incontournables
Recettes

    L'abricot

    Version imprimable Suggérer par mail

    L'abricot !

    Image Voici en guise d'introduction, un résumé rapide de l'abricot. Nous vous invitons à parcourir en détail chaque section du sommaire de cet article. Vous découvrirez alors son histoire, comment l'acheter, le consommer et le conserver mais aussi de délicieuses recettes.

    Etymologie

    son nom vient du latin « præcoquum » qui signifie le fruit « précoce ».

    Saison

    L’abricot se ramasse en juin, juillet et quelque fois jusqu’en août.

    >Consommation

    l'abricot se consomme sous toutes le formes ou presque : frais, séché, en compote, en confiture, en tartes, en sirop mais aussi en accompagnement de plats salés, comme le râble de lapin aux abricots secs.

    Aspect

    Lorsqu’il est mûr, l’abricot est d’une belle couleur orangée, légèrement juteux et bien tendre.

    Vitamines

    C’est la carotène qui est à l’origine de sa couleur orangée riche en vitaminique A.

    {mospagebreak title=Histoire Variétés}

    Son histoire et ses variétés

    Histoire

    ImageContrairement à ce que son nom scientifique (« Prunus armeniaca ») peut nous faire croire, l'abricot n’est pas originaire d’Arménie mais vient du nord-est de la Chine, près de la frontière avec la Russie. Ce n’est qu’après avoir voyagé à travers l'Asie centrale qu’il arrive en Arménie et ce sont les Romains qui l’importèrent de Grèce et l'introduisirent en Europe vers 70 avant Jésus-Christ.
    Ce n’est qu’au XVème siècle qu’il est importé d’Italie en France sans grand succès. C’est son implantation dans les vergers de Versaille qui le fit connaître.
    Sa culture s’est vraiment répandue en France au XVIIIème siècle.

    Variétés

    Image

    Languedoc Roussillon : première région productrice d’abricots. Variété : « Lambertin »

    Pyrénées Orientales : variété le « Rouge du Roussillon »

    Sud de la Drôme : « l’Orangé de Provence »

    Vallée du Rhône : le “Bergeron”

    {mospagebreak title=Bien Consommer}

    Bien acheter et bien conserver

    Bien acheter

    ImageAbondant en juillet, c’est la meilleure époque pour en acheter. Sa couleur n’est pas garante de sa maturité. En effet, certaines espèces rougissent avant d’être mûres.

    Le choisir à point, coloré mais surtout souple au toucher et parfumé car le parfum et la souplesse sont vraiment les meilleurs critères.

    L’abricot est un fruit fragile qui ne mûrit plus une fois cueilli. Par contre, si vous l’achetez trop dur et acide ensuite il deviendra mou et farineux.

    Les meilleurs abricots sont les « Lambertin », mais on trouve aussi comme variétés : « précoce de Boulbon », « Rouge du Roussillon », « Luiset », « Royal », « Abricot pêche de Nancy ».

    Bien conserver

    Il existe plusieurs méthodes pour conserver l’abricot :

    Par stérilisation

    ImageLes bocaux : les stériliser et ébouillanter les caoutchouc de fermeture
    Laver les abricots puis dénoyautez-les.

    Tasser (plusieurs fois) les fruits dans les bocaux (les fruits vont donner du jus au cours de la stérilisation et diminuer de volume)

    Mettez dans le stérilisateur les bocaux fermés et les recouvrir d'eau froide jusqu'au goulot (pas au-dessus)
    Portez à ébullition (100 °) pendant 40 min.

    Les bocaux entamés doivent être utilisés entièrement lorsqu'ils sont ouverts.

    En savoir plus « Conservation par stérilisation »

    Par sirop

    ImageCommencer par bien stériliser les bocaux et les caoutchoucs de fermeture.

    Ensuite, laver et dénoyauter chaque abricot.

    Versez sur les fruits un sirop de sucre (250g pour 1 L) bouilli 2 min.

    Filtrer l'ensemble et laissé refroidir.

    Par séchage

    ImageCette méthodes exige dans un premier temps que les abricots soient traités aux vapeurs de souffre.

    Après ce traitement, il ne reste plus qu'à les laisser sécher au soleil.

    Pour en savoir plus sur cette technique, nous vous renvoyons vers l'article suivant : « Conservation par séchage »

    Par l’eau de vie

    Image Voici les "ingrédients" nécessaires :

    - 1 kg de petits abricots
    - 1 litre d'alcool à 45°C ou plus
    - 1 c à soupe d'amande amère
    - 1/2 litre d'eau
    - 270 g de sucre semoule
    - 30 g de vanille liquide
    - 1 bâton de cannelle

    et les étapes à suivre..

    Stériliser les bocaux et les caoutchoucs de fermeture

    Laver et égoutter les abricots

    Blanchissons les abricots dans l’eau bouillante juqu’à ce que les abricots remontent à la surface

    Avec une écumoire les ramasser et les plonger dans de l'eau très froide ou glacée et les égoutter

    Placer les abricots dans les bocaux.

    Dans une casserole, verser l'eau, le sucre, l'amande amère et le bâton de cannelle et la vanille.

    Porter à ébullition et laisser réduire un peu le sirop.

    Retirons le bâton de cannelle et arrêter la cuisson et filtrer le sirop

    Ajouter l'alcool et bien mélanger

    Verser dans les bocaux sur les abricots

    Couvrir et mettre dans un lieu frais et sec à l'abri de la lumière. Il est possible de les déguster au bout 45 jours.

    Par congélation

    ImageLaver, dénoyauter et couper en deux les abricots

    Posez les dans un plats bien séparés au congélateur (un plat à tarte par exemple)

    Une fois congeler, les regrouper dans un sac congélation

    Ce qui vous permet d’en extraire seulement la quantité nécessaire ‘ils ne sont pas collés les uns aux autres).

    {mospagebreak title=Les bienfaits}

    Les bienfaits

    ImageApport énergétique

    L’apport énergétique de l’abricot est faible mais il est connu pour être bénéfique aux sportifs après l’effort. L’abricot est une vraie mine minérale (potassium, fer, cuivre et magnésium), recharge nécessaire après l’effort et qui aide à l’élimination des toxines de fatigues.

    Vitamine A

    L’abricot est riche en vitamine A qui est nécessaire à la croissance, au bon état de la peau et des muqueuses, ainsi qu’à la vision crépusculaire. La vitamine A est aussi nécessaire aux femmes enceintes, à celles qui prennent la pilule, aux fumeurs car ces facteurs augmentent le besoin en vitamine A.

    Fibres

    Riche en fibres, l’abricot est bénéfique pour la digestion, son acidité stimule les sécrétions gastriques. C’est un fruit très bien supporté même par les intestins sensibles à condition qu’il soit consommé mûr..

    Pour bébé, l’abricot est l’un des premiers fruits que l’on peut donner (d’abord poché et finement mixé, puis simplement écrasé).

    {mospagebreak title=Bonnes recettes}

    Les bonnes recettes

    • {ln:nw:Marmelade d'abricots 'Recette de la marmelade simple d'abricots}
    • {ln:nw:Marmelade d'abricots au basilique 'Recette de la marmelade d'abricots au basilique}
    • {ln:nw:Compote d'abricots 'Recette de la compote d'abricots }
    • {ln:nw:Râble de lapin aux abricots secs 'Recette du râble de lapin aux abricots secs}

    {mospagebreak title=Vos commentaires}

    Pour continuer sur le même thême...

    Recettes/Desserts

  • Tranches aux abricots




  • Gratuite, rejoignez vite nos 3784 abonnés !




    Vous souhaitez vous aussi présenter vos produits ?



    Cliquez ici !