Avez-vous deja lu ?!

Produits de Saison
Grands Themes
Les Incontournables
Recettes

    La région Alsace

    Version imprimable Suggérer par mail

    L'alsace est une région tout à fait exceptionnelle.

    ImageQue ce soit par son histoire, sa gastronomie ou ses vins, l'Alsace est une région très riche.

    En parcourant ce dossier, vous allez découvrir toutes les spécialités gastronomiques de cette fantastique région : Flammeküeche (tarte flambée), Spätzle, Bretzel, Kougelhopf, Chouchroute, etc..

    Vous apprendrez également la classification de ses vins au travers de ses cépages et de ses différentes AO

    C. Pour parfaire cette partie, nous vous expliquerons également ce que signifie les labels "Vendanges Tardives (VT)" et "Sélection de Grains Nobles (SGN)", sans oublier naturellement la bière et les schnaps

    Mais pour commencer nous vous conseillons vivement de découvrir la géographie de l'Alsace ainsi que son histoire pour mieux comprendre ce qui fait qu'aujourd'hui l'Alsace est une région exceptionnelle et étonnante à tout point de vue.

    Bonne lecture à tous.

    {mospagebreak title=Geographie}

    Géographie de l'Alsace

    Situation géographique

    ImageL'Alsace est située au Nord Est de la France en zone frontalière délimitée à l'Est par le Rhin, frontière naturelle avec l'Allemagne qui s'étend aussi au Nord de l'Alsace. Elle a une petite frontière au Sud avec la Suisse allemande.
    En France, elle est mitoyenne, en majorité, à l'Ouest avec la Lorraine par le massif des Vosges, autre frontière naturelle, et au Sud Ouest avec la Franche Comté.
    C'est une région toute en longueur qui s'étend du Nord au Sud sur 190 km pour seulement 50 km de large. Avec une superficie de 8280 km², l'Alsace est la plus petite région de France.

    Les départements de la région

    L'Alsace est composée de deux départements. Le Bas Rhin (67), situé « en haut », et le Haut Rhin (68), situé « en bas ».
    Chef lieu du Haut Rhin : Colmar.
    Chef lieu du Bas Rhin : Strasbourg.
    Aussi capitale régionale, Strasbourg, est également capitale européenne. Y siègent le Conseil d'Europe, le Parlement européen (partagé avec Bruxelles) et la Cour Européenne des Droits de l'Homme.

    Le relief

    L'Alsace est composée naturellement de trois types de reliefs :
    - à l'Est : la plaine d'Alsace qui est drainé par le fleuve l'Ill est composée en majorité de grande cultures céréalières et de quelques forêts.
    - à l'Ouest : le massif des Vosges qui recueille dans ses vallées les affluents de l'Ill culmine à 1424 m avec le « Grand Ballon » situé dans le Haut Rhin. Les Vosges sont constituées essentiellement de forêts et de pâturages d'altitude.
    - Entre les deux, sur les collines s'étendent les vignobles alsaciens, exposés Sud, Sud Est ou Est.

    Le Climat

    C'est un climat semi continental avec des hivers froids et secs et des étés chauds. L'Alsace, protégée par les Vosges est une région qui connaît de faibles précipitations et qui bénéficie d'un large ensoleillement.
    Le microclimat alsacien qui réussit aux vignobles est particulièrement présent à Colmar qui est la deuxième ville de France la plus sèche après Perpignan.

    Chiffres

    Population : 1 794 000 habitants
    Nombre de communes : 903

    {mospagebreak title=Histoire}

    Histoire de l'Alsace

    La particularité de l’histoire de l’Alsace est l’évolution de sa nationalité. Au fil des siècles, l’Alsace oscille entre la nationalité allemande et française.

    Jusqu’au XVIème siècle

    ImageEn 640, le roi Mérovingien crée le duché d’Alsace et lui donne une administration propre avec à sa tête un duc pour mieux contrôler les Alamans. De là, naît l’unité politique de l’Alsace et son individualité.

    A la mort de Charlemagne, le déchirement entre ses petits fils a pour conséquence l’effondrement de son empire. En 842, deux d’entres eux s’allient contre leur aîné, Lothaire, et prêtent le « serment de Strasbourg », rédigé en langue romane et alémanique afin d’être compris par les deux versants des Vosges : à l’ouest, le latin et à l’est, l’alémanique.

    En 962, l’Alsace revient au roi de Germanie qui restaure l’empire de Charlemagne et fonde le Saint Empire Germanique.

    Au moyen âge, l’Alsace s’enrichit par son commerce et son artisanat qui profitent aux grands seigneurs de la région. Ce qui a pour conséquence l’éclatement du territoire en petits états autonomes.
    D’autres villes restent sous la dépendance de l’Empire jusqu’en 1354 où 10 d’entres elles, afin de préserver leurs privilèges décident de s’unir et de former le « Décapole ». Alliance de 10 villes, devenues libres, pour une coopération militaire, politique et économique.
    Le « Décapole » sera la seule structure de l’Alsace jusqu’au XVIIème siècle.

    En 1434, Gutemberg quitte sa ville natale afin d’échapper à des ennuis de justice et s’établit à Strasbourg comme orfèvre et graveur. Il y met au point un nouveau type d’imprimerie à base de 25 caractères en plomb et d’une presse à bras équipée d’un châssis à vis.

    Le XVIème siècle est troublé par de nombreuses guerres de paysans.

    Le XVIIème siècle

    La guerre de Trente ans marque le début d’une francisation de l’Alsace. Après 30 ans de guerres qui ravagent l’Alsace, en 1648, par le traité de Westphalie, la France acquiert les droits de Habsbourg mais la région appartient toujours à l’Empire Germanique.
    En 1678, Louis XIV est vainqueur de la guerre qui l’oppose aux Provinces Unies et à l’Espagne depuis 1672. Il offre aux vaincus la paix qu’il signera à Nimègue et redistribue les terres. La France devient souveraine de l’Alsace.
    L’Alsace deviendra française en 1681.
    En 1697 le Rhin devient une frontière politique et militaire entre la France et l’Allemagne par le traité de Rijswijk.

    Le XVIIIème siècle

    Le XVIIIème siècle est une période de paix. Les arts et les lettres se développent ainsi que l’artisanat (maisons à colombage).
    Suite à la révolution française, en 1789, la réforme administrative remplace la province d’Alsace par deux départements : le Bas Rhin et le Haut Rhin.

    Le XIXème siècle

    ImageL’armée autrichienne envahit le Nord de l’Alsace en 1793 et la terreur s’installe (interdiction des dialectes…). La paix sera rétablie par Napoléon en 1815.
    En 1870, lors de la guerre franco-allemande, l’Alsace est à nouveau envahie. Elle sera cédée à l’Allemagne l’année suivante par le traité de Francfort et formera un Reichsland avec la Lorraine.
    Le XXème siècle :
    Le Reichstag attribue au Reichsland une constitution en 1911.
    A la fin de la première guerre mondiale, l’Alsace revient à la France en 1919 par le traité de Versailles.
    Lors de la deuxième guerre mondiale, l’Alsace est a nouveau annexée au Reich en 1940. Elle sera libérée en 1944 après de violents combats et redeviendra française.
    En 1949, Strasbourg devient le symbole de la réconciliation franco-allemande et de la pais en Europe en accueillant la première session du Conseil d’Europe à l’Université de Strasbourg.
    En 1979 c’est le parlement Européen, élus au suffrage universel qui s’installe à Strasbourg.

    Maison à colombage

    Les maisons à colombage ou à pans de bois sont constituées de charpente et de solives en bois verticales ou obliques. L’intérieur est rempli de torchis ou de briques crues. Les étages surplombent la façade.
    Elles sont utilisées dans plusieurs régions et sont abondantes en Alsace. L’avantage certain du bois est sa flexibilité et sa souplesse qui le rendent plus résistant aux séismes.

    {mospagebreak title=La gastronomie}

    Les spécialités gastronomiques

    La Flammeküeche (tarte flambée)

    Imagec’est une tarte flambée composée d’une mince pâte à pain garnie de crème, de lardons et d'oignons, cuite au four. La cuisson se fait dans des fours de bois à pleine chauffe d’où le nom de tarte flambée. Dans les Winstub alsacien, elle est servie sur des planchettes de bois et mangée avec les doigts.

    {ln:nw:La flammekueche 'Cliquez ici pour accéder à la recette !}

    Le Baeckeoffe (four du boulanger)

    ImageC’est un plat composé de trois viandes marinées et de pommes de terre. Ce plat du pauvre date d’une époque où la viande étant rare, il fallait profiter des moindres morceaux. Il était préparé le dimanche soir et apporté par les femmes le lundi matin au boulanger, jour de lessive. Elles le récupéraient après une cuisson de 3 heures au minimum.

    {ln:nw:Le Baeckeoffe 'Cliquez ici pour accéder à la recette !}

    La Choucroute (chou coupé)

    Imagespécialité à base de chou fermenté, de pommes de terre et de cochonnailles qui aurait été la nourriture des constructeurs de la muraille de Chine. Le chou fermenté est riche en vitamines C. Le mot choucroute désigne seulement le chou coupé. Le plat complet est appelé « choucroute garnie ». Il en existe autant de variantes que de cuisiniers. On l’accompagne de bière ou de vins alsaciens.

    {ln:nw:La Choucroute 'Cliquez ici pour accéder à la recette !}
    {ln:nw:La Choucroute et son histoire 'Cliquez ici pour accéder aux origines chinoises de la choucroute !}

    Matelote du Rhin

    ImageDélicieux panaché de poisson de rivières, mijoté dans du vin d'Alsace, la grande spécialité du Ried (le long du Rhin).

    {ln:nw:Matelote 'Cliquez ici pour accéder à la recette !}

    Foie gras d'Alsace

    Imagecru, cuit, il fut découvert par les Egyptiens et est parvenu en Europe, en Alsace, grâce à la culture juive.

    {ln:nw:Foie gras 'Cliquez ici pour accéder à la recette !}
    {ln:nw:Le foie gras et son histoire 'Cliquez ici pour accéder à son histoire !}

    Munster

    ImageLe fromage alsacien est rare mais de qualité puisqu’on ne compte que le munster. Ce fromage se consomme souvent avec du cumin, et s'accompagne d'un gewurztraminer ou d'un verre de kirsch. Il a eu la récompense suprême d'avoir son appellation AOC le 21 mai 1969.

    {ln:nw:Munster 'Présentation du Munster!}

    Kougelhopf (boule qui gonfle)

    ImageCouronne briochée sucrée avec des raisins secs et de forme haute et cannelée saupoudré de sucre glace et d’amandes. Longtemps le gâteau des fêtes par excellence il est aujourd’hui consommé couramment.

    {ln:nw:Kougelhop 'Cliquez ici pour accéder à la recette !}

    Bretzel

    ImagePetit gâteau doré orné de grains de sel, qui donnent soif, en forme de gros nœud ou de deux bras entrelacés. On l’accompagne de bière pour étancher la soif

    {ln:nw:Bretzel 'Cliquez ici pour accéder à la recette !}

    Pain d'épices

    Imagefriandise fabriquée en Alsace, d’abord seulement dans les abbayes puis par les pains d’épiciers. Pain de farine et de miel dans l’antiquité, il se mélangea aux épices rapportés d’orient lors des croisades. Aujourd’hui c’est à Gertwiller, capitale du pain d’épice, que se trouvent les deux fabricants et le musée des pains d’épices.

    {ln:nw:Pain d'épices 'Cliquez ici pour accéder à la recette !}

    Spätzle (petits moineaux)

    ImageCe sont des petites boulettes de pâtes aux œufs pochées. On les mange avec de viandes en sauces, comme les nouilles, mais elles sont plus fermes. On peut aussi les déguster en entrée en gratin.

    {ln:nw:Spaetzle 'Cliquez ici pour accéder à la recette !}

    Birewecke

    Un excellent pain de fruits frais, secs et confits aux épices et au kirsch et façonné en boules que l'on trouve au moment de Noël. Il sera d'autant meilleur qu'on ne le dégustera pas de suite après sa cuisson, mais plutôt une semaine après.

    {ln:nw:Birewecke 'Cliquez ici pour accéder à la recette !}

    {mospagebreak title=Vins et spiritueux}

    Vins & AOC

    Présentation des AOC

    ImageEn Alsace, les Appellations d’Origine Contrôlées sont au nombre de trois :
    - A.O.C. Alsace
    - A.O.C. Alsace Grand Cru
    - A.O.C. Crémant d’Alsace

    L'A.O.C. Alsace

    la plus ancienne, elle mentionne usuellement le nom du cépage concerné, parmi les 7 reconnus en Alsace car les vins sont identifiés par le nom de leur cépage et sont répartis selon les catégories suivantes :
    - les « nobles » : le riesling, le muscat, le gewurztraminer et le pinot gris)
    - les « mi-fins » : les pinot blanc et noir
    - les « ordinaires » : le sylvaner

    L’A.O.C. Alsace Grand Cru

    En 1983, cette A.O.C. permet à l’Alsace d’identifier ses meilleurs côteaux et terroirs car jusque là tout était fondé sur le nom du cépage. On en dénombre 50 et ne comptent que des cépages « nobles ».

    L’A.O.C. Crémant d’Alsace

    Elle désigne les vins mousseux d'Alsace dont la vinification est identique à celle du champagne. Les raisins sont vendangés plusieurs jours avant ceux destinés aux vins portant les appellations « A.O.C. Alsace » et « A.O.C. Alsace Grand Cru. La récolte s’effectue manuellement. Le crémant est élaboré à partir des cépages : Pinot Blanc, Pinot Gris, Riesling, Pinot Noir ou de Chardonnay. Le Crémant rosé, plus rare, est issu uniquement de Pinot Noir.

    Les différents vins

    Image- le riesling : sec, racé et délicatement fruité, il s'accorde subtilement avec les poissons, les crustacés et la choucroute.

    - le muscat : excellent apéritif fruité et croquant.

    - le gewurztraminer : fruité et épicé, il accompagne avec brio les plats épicés, le Munster et les desserts et est un excellent apéritif.

    - Le Tokay pinot gris : opulent et rond, il fait alliance royale avec les foies gras, les gibiers et les viandes blanches.

    - Le pinot Noir : sec et délicieusement fruité, il est le compagnon idéal des viandes rouges et gibiers.

    - Le Pinot Blanc : délicat, souple et équilibré, il accompagne les mets les plus variés, des poissons aux viandes blanches.

    - le sylvaner : léger, frais, il se marie les fruits de mer et les salades.

    Les labels Vendanges Tardives (VT) et Sélection de Grains Nobles (SGN)

    ImageCes deux dénominations existent depuis 1984. Elles sont des « appellations » spécifiques d’Alsace. Si les VT et SGN ne peuvent être produits qu’à partir des cépages nobles, ils peuvent être récoltés du nord au sud sans restriction de territoire.

    Il s’agit de vins chers car ils demandent beaucoup de travail et les parcelles ont un faible rendement du fait de la spécificité de la récolte (tardive, sélection).

    Ce sont des vins moelleux et liquoreux, corsés et épicés, qui tirent leur fraîcheur des cépages employés. Il est recommandé de déguster les VT plutôt dans leur jeunesse. Les SGN peuvent vieillir plus longtemps.

    Les vins moelleux et liquoreux : explication

    Surmaturation :

    ImageLa vignification des vins liquoreux et moelleux dépend de la surmaturation du grain, c’est-à-dire de sa concentration en sucre qui se produit lorsque, arrivé à maturation, il commence à perdre son eau. Plusieurs techniques permettent d'arriver à la surmaturation du raisin :

    - Surmaturation par passerillage : technique la plus utilisée, elle peut être appliquée de différentes façons. Laisser le grain sur le cep se concentrer en se flétrissant, Laisser sécher les grains de raisins déjà vendangés au soleil, suspendus dans une pièce aérée ou posés sur un lit de paille.

    - La botrytisation : utilisation du champignon « botrytis cinerea » sur un grain bien mûr et irréprochable qui provoque une pourriture noble qui nécessite des conditions climatiques bien précises en général réunies dans les vallées des fleuves. Il faut compter trois à cinq semaines.

    Arrêt de la fermentation

    ImageLes vins liquoreux et moelleux sont obtenus également grâce à l’arrêt spontané de leur fermentation qui permet de conserver la quantité de sucre voulue. Le moment choisi dépend du grain car s’il possède un taux d’alcool élevé la fermentation sera rapide, au contraire, si le taux est bas elle sera très lente.

    L’avantage des vins moelleux et liquoreux est qu’ils vieillissent remarquablement bien.

    La route des vins

    ImageIl n’existe pas de route précise pour déguster les vins et visiter l’Alsace. Les vins sont cultivés sur les petites collines qui finissent le massif vosgien. Elles se situent du nord au sud de Strasbourg à Mulhouse en passant par Colmar. Il suffit de se laisser porter par les routes qui serpentent au milieu des paysages vallonnés et magnifiques de vignes et de faire des pauses dans les winstubs et les caves. Attention, n’oubliez pas que le conducteur ne dégustera qu’avec les yeux et savourera les vins sélectionnés dans un fauteuil plus tard.

    Les Bières

    ImageL’Alsace est un grand producteur de bières qui a connu son âge d’or aux XIXème siècle. Elles sont très nombreuses, industrielles ou artisanales (délicieuses avec les bretzels), brunes ou blondes. Mais si vous allez en Alsace, il ne faut surtout pas rater les bières traditionnelles : de Noël ou de mars.

    {ln:nw:Histoire de l’age d’or de la bière alsacienne 'Cliquez ici pour accéder à l'histoire de l’age d’or de la bière alsacienne !}

    La fabrication de la bière

    Le brassage :

    Consiste à faire bouillir le malt mélangé à l'eau dans la cuve puis à le filtrer. Le moût obtenu est à nouveau bouilli puis le houblon est ajouté. C’est lui qui donne l’amertume à la bière.

    La fermentation basse :

    La fermentation haute consiste à monter la température à 15 à 20 degrés pendant cinq jours maximum pendant lesquels la levure remonte en surface puis est écumée. Cette technique permet d’obtenir des bières spéciales : ambrées, rousses ou brunes. Mais depuis le XIXème siècle les brasseurs alsaciens utilisent la fermentation basse qui a lieu à des températures plus basses. Elle commence à une température d'environ 7 degrés pour atteindre 12 degrés avant d'être ramenée à 7 degrés pendant 7 à 10 jours. Elle est suivie d'une seconde fermentation appelée «fermentation de garde» qui dure de 4 à 6 semaines qui permet le stockage.

    Les grandes brasseries alsaciennes :

    - 7 brasseries alsaciennes produisent 55% du volume national :
    - 2 indépendantes des grands groupes financiers : Schutzenberger et Météor
    - La brasserie de Saverne appartient au groupe allemand Karlsberg
    - Kronenbourg est une filiale de Danone
    - Les brasseries Adelshoffen, l'Espérance et Fisher appartiennent au groupe Heineken.

    Les Schnaps

    ImageLes schnaps sont des liqueurs de fruits produits par distillation lente et progressive avec un petit alambic traditionnel.
    Les schnaps classiques sont faits avec des cerises, mirabelles, quetsches, poires, coins, marc de raisin, mais on en trouve aussi à base d’herbes aromatiques, épices.

    {mospagebreak title=Vos commentaires}

    Pour continuer sur le même thême...

    Recettes/Viandes

  • Saucisses au chou
  • aliments/viandes

  • Le porc - les saucisses
  • Recettes/Accompagnements

  • Les friands à la saucisse




  • Gratuite, rejoignez vite nos 3784 abonnés !




    Vous souhaitez vous aussi présenter vos produits ?



    Cliquez ici !